• L'appel à projets 2019-2021

    Une rue aux enfants rue pour tous est une rue normalement ouverte à la circulation motorisée que l’on ferme temporairement pour que les enfants puissent jouer librement sur toute sa largeur en toute sécurité

    1- Lancement du 3e appel à projets Rues aux enfants, rues pour tous

    A l’occasion du 30ème anniversaire de la convention internationale des Droits de l’enfant qui aura lieu le 20 novembre prochain, l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes (ANACEJ), le Cafézoïde, Rue de l’Avenir et Vivacités Ile-de-France lancent, en collaboration avec des groupe d’appui dans certaines régions, un appel à projets « Rues aux enfants, rues pour tous » dont ce sera la troisième édition.

    2 - Une rue aux enfants, c'est quoi ?

    Il s’agit d’une rue normalement ouverte à la circulation motorisée et que l’on ferme temporairement pour que les enfants puissent jouer librement sur toute sa largeur et en toute sécurité. Des barrières doivent être placées à chaque extrémité afin de délimiter la « Rue aux enfants ». Des installations de jeux peuvent être disposées et des animations proposées. Organisée en collaboration avec différents acteurs (collectivité, parents, associations ET enfants…), c’est l’occasion pour les jeunes de co-construire un projet, de s’approprier leur environnement et de redécouvrir leur ville !

    3 - Le droit à la ville, le droit de jouer

    La priorité donnée à la circulation motorisée a exclu l’enfant de la rue. Pourtant, pratiquer la ville « librement » comme marcher, courir, jouer est un droit essentiel au développement de l’enfant, à son apprentissage de l’autonomie et à la construction de son identité. L’article 31 de la Convention internationale des Droits de l’enfant signée à New York par l’ONU en 1989 indique que « l’enfant a le droit aux loisirs, au jeu ». L’exclusion des enfants de l’espace public s’est renforcée depuis 30 ans à tel point qu’il est rare de voir aujourd’hui des enfants jouer ou même se déplacer seuls dans l’espace public des villes et des villages.

    4 - La rue aux enfants est aussi une rue pour tous

    Une « rue aux enfants » est aussi une « rue pour tous », elle appartient également à ses habitants. Elle facilite la rencontre entre les différentes générations, insuffle de la convivialité et favorise le brassage des quartiers, des cultures, des savoirs. Changer de regard et voir la ville comme la voit les enfants, les aînés et les personnes à mobilité réduite est aujourd’hui une nécessité pour changer la ville.

    5 - Les deux premiers appels à projets : un succès national

    Les deux éditions précédentes, mises en place en novembre 2015 et novembre 2017, ont permis de recevoir sur 3 ans, 98 dossiers de candidature provenant de plus de trente départements. A la suite d’un processus de validation d’instances présidées par Thierry Paquot, 68 initiatives ont été réalisées de 2016 à 2019. Elles ont pu bénéficier d’un accompagnement et ont reçu un label. Vingt sept parmi elles, se situaient dans des sites politique de la ville.

    6 - Le troisième appel à projets : une édition nationale organisée dans certaines régions par des groupes d'appui

    Le renouvellement de nombreuses initiatives de 2017 à 2019, les retours stimulants des porteurs de projets et des habitants, la dynamique des groupes d’appui mis en place dans plusieurs régions, ont conforté le collectif « Rues aux enfants, rues pour tous » sur la pertinence de la démarche engagée. Celle-ci va désormais être organisée par un groupe d’appui dans les régions Auvergne Rhône-Alpes, Hauts de France, Ile-de-France, Nouvelle Aquitaine, Normandie et sur Paris. Les autres régions seront suivies par le collectif national avec le soutien de porteurs de projets locaux en particulier s’il existe dans la région un groupe relais.
    Les porteurs de projet retenus bénéficieront d’un accompagnement méthodologique par le niveau régional ou national pendant les différentes phases de la réalisation de leur rue aux enfants. Le projet sera valorisé et le porteur pourra participer aux actions du réseau régional ou national. Les collectifs d’habitants, les conseils de quartiers, les conseils citoyens, les associations, en particulier les associations de quartier, les cafés des enfants, les conseils d’enfants et de jeunes, les ludothèques, les collectivités locales et leurs structures (centres sociaux, maison de quartier, centres de loisirs…), etc., pourront déposer un projet du 20 novembre 2019 au 2 mars 2020.

    La réalisation de ces projets aura lieu du 1er juillet 2020 au 30 novembre 2021

     

    Contact

    Marianne Duffet / Vivacités – 01 46 70 95 78

    Denis Moreau / Rue de l’avenir - 06 09 01 55 15

    rueauxenfantsruepourtous@gmail.com


     

  • Les résultats de l'appel à projets 2019-2021

    Des rues aux enfants qui se multiplient

    A la suite de cette 3 ème édition, 75 projets ont été reçus au 2 mars 2020. Ils sont adressés par des villes de toutes tailles, des villages, des structures municipales de proximité (centre social, MJC, Maison de la citoyenneté, etc.), des associations de quartier, de soutien à la parentalité, etc. Les différents comités de validation ont retenu 60 projets, 2 ont été refusés et 13 ne répondant pas en l’état aux critères demandés, ont été reportés pour nouvel examen. 20 sites sont classés prioritaires
    par la Politique de la ville.
    À la suite des deux précédents appels à projets, 99 projets ont été retenus par le collectif national. Ainsi, depuis 2016, plus de 150 « Rues aux enfants rues pour tous » se sont renouvelées d’une année sur l’autre. En 4 ans, un réseau national de porteurs de projet a émergé et des groupes d’appui se sont formés dans 5 régions : Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France, Ile-de-France, Normandie, et Nouvelle Aquitaine. Ils ont mené en autonomie, le lancement du 3 ème appel à projets, l’instruction des projets et leur examen par les comités de validation régionaux. Il convient de souligner, compte tenu des circonstances exceptionnelles qui ont marqué cette troisième édition, l’engagement remarquable des rapporteurs qui ont étudié les dossiers des candidats, la qualité du travail des groupes d’appui régionaux, de leurs animateur.rices.

     

    Un accompagnement et une valorisation sur le plan régional et national

    Le collectif national et les groupes d’appui proposent désormais un accompagnement des porteurs de projet au niveau régional pour s’adapter à la situation sanitaire et au bouleversement du calendrier pour la concrétisation des projets. Un label sera remis au porteur du projet le jour de la réalisation de la « Rue aux enfants, rue pour tous ». Une valorisation sera organisée à cette occasion et sera complétée par une communication nationale en particulier à l’occasion du troisième Forum national.

     

Tous Les Articles
×